Tabac

Arrêter de fumer est plus facile à dire qu'à faire!

 

Les fumeurs savent tous que leur état de santé général est sérieusement menacé ainsi que celui de leur entourage. A chaque bouffée de cigarette, un fumeur respire 4700 substances chimiques nocives dont le monoxyde de carbone et la nicotine.

 

                                                   

 

 

Les fumeurs sont environ 4 fois plus susceptibles que les personnes qui n'ont jamais fumé d'avoir des maladies parodontales.  Les défenses des gencives sont amoindries, ce qui favorise le déchaussement des dents.

 

Pour le fumeur, apparemment tout va bien, les gencives ne saignent pas, ne gonflent pas mais se rétractent lentement. Fumer masque un certain nombre de symptômes de la maladie comme le saignement .

  • La nicotine stimule la libération d'adrénaline qui est un vasoconstricteur et diminue le diamètre des vaisseaux sanguins.

  • Le monoxyde de carbone est responsable d'une baisse de transport d'oxygène dans les tissus.

Un sang appauvri en oxygène et une mauvaise irrigation de la gencive entrainent une diminution des signes inflammatoires et retardent ainsi le diagnostic de la pathologie avec la mise en place d'un traitement adapté.

 

 

Certains actes de chirurgie dentaire (implant dentaire, greffe de gencive, extractions dentaires), peuvent être compromis par le tabac car la diminution de la vascularisation de la gencive et de l'os entraîne une moins bonne cicatrisation. Le risque de suites opératoires douloureuses est augmenté car le caillot sanguin protecteur a des difficultés à se former et les muqueuses sont asphyxiées. 

Le tabac est aussi une importante source d'halitose. La perte du goût et de l'odorat sont aussi des effets ressentis chez le fumeur.

Les éclaircissements dentaires ne sont pas proscrits mais les effets du traitement durent moins longtemps. Cela peut être en revanche une excellente source de motivation pour l'arrêt du tabac.

 

Enfin, n'oublions pas que le tabagisme est la principale cause de cancer de la bouche et de la gorge. Des visites plus régulières sont nécessaires pour vérifier l'état des gencives et des muqueuses. 

 

Nous sommes en mesure de vous prescrire des substituts nicotiniques et de vous accompagner lors de votre sevrage tabagique.

Parlez-en lors de votre prochain rendez-vous.